Comment papa est devenu danseuse étoile

Depuis le début de l’année je n’ai chroniqué que des livres autoédités. “Comment papa est devenu danseuse étoile” de Gavin’s Clemente-Ruiz sera donc le premier livre dont je vous parle sur ce blog publié par une maison d’édition. J’avais remarqué ce roman grâce aux articles qu’avait posté l’auteur sur le Huffington Post. Son parcours fait rêver… Je vous laisse découvrir ici  ses articles.

“Comment papa est devenu danseuse étoile” sera disponible aux édition Mazarine dès le 4 avril. A découvrir d’urgence !

Par les temps qui courent, ça fait du bien de lire un feel-good ! Gavin’s Clemente-Ruiz signe son premier roman et il est très réussi !

IMG_6351.JPG

Résumé de l’histoire :

Depuis qu’il est au chômage, Lucien Minchielli, 47 ans, est affalé sur le canapé du salon. Sophie, sa femme, n’en peut plus. Un jour, subitement, il reprend le sport et s’inscrit au cours de danse de sa fille Sarah, qui en est mortifiée. Paul, le petit dernier, se réfugie chez sa grand-mère, une ancienne danseuse étoile du Bolchoï que son mari a abandonnée à l’annonce de sa grossesse.

Si la danse est une histoire de famille chez les Minchielli, Lucien s’était jusque-là bien gardé de s’y intéresser.

Comment la famille va-t-elle survivre à ce nouvel épisode qui bouscule tout son équilibre ? Lucian va-t-il finir par s’expliquer sur cette soudaine et incompréhensible lubie ?

Mon avis :

J’avais repéré ce livre par sa couverture, je l’adore ! L’image est tellement drôle et colle parfaitement au titre, j’aurais été déçue si le livre avait parlé d’autre chose que de danse… Et bien je vous confirme papa cherche vraiment à danser en tutu ! Dès les premières pages, j’ai pensé à Little Miss Sunshine, une famille un peu déjantée, sauf que ce n’est pas la petite fille rondouillette, mais le papa avec sa bedaine qui s’intéresse à la danse. Pourquoi ? Je vous laisse le découvrir, mais il y a bien une raison !!!

Lucien, 47 ans, employé dans une entreprise de photocopieuse est licencié, il passe des mois à faire « la moule sur le canapé » comme le rappelle son épouse avant de subitement se mettre à courir et à vouloir faire de la danse. L’auteur plante le décor dès les premières lignes, dans le quartier chinois de Paris, au milieu des grandes tours. On reconnait bien le Paris de monsieur tout le monde et c’est ça que j’ai aimé dans ce roman, les scènes de vie qu’on imagine facilement, les deux ados, la grand-mère fofolle, même les personnages secondaires, le petit ami de la sœur, est drôle : « Blond, cheveux courts, petit polo Hollister, sourire marqué par son appareil dentaire, rien qui dépasse. Et puis ce prénom, Gweltaz, je m’y ferai jamais, je crois ». L’histoire est racontée du point de vue de Paul, le plus jeune de la famille. Il a 14 ans.

J’ai adoré la plume de l’auteur, percutante, fraîche et terriblement efficace : « Il a la tête de quelqu’un qui se prépare à faire son coming-out. Je crains le pire ».

J’ai bien aimé l’histoire et les rebondissements, ainsi que les références musicales et cinématographiques, même si c’est un peu étonnant de la part d’un ado de 14 ans mais comme il le dit “je peux passer des heures à mater des vieux trucs“. Si vous avez apprécié « Mémé dans les orties » d’Aurélie Valognes, vous allez adorer ce livre, une histoire de famille drôle et touchante ! Une lecture très agréable que je vous recommande vivement !

J’ai eu la chance de rencontrer l’auteur lors du speed dating des Editions Mazarine (le Mazarine book day) et je le remercie pour sa dédicace que je n’avais pas trop comprise sur le moment, j’ai rigolé quand j’ai lu le passage sur les pasta al tartufo.

On finit en chanson ? “What you’re looking at!!”

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s